Outils pour utilisateurs

Outils du site


recherche

La Recherche en ETP / littératie en santé

Le travail scientifique présenté ici vise à montrer d’une part comment dans un domaine particulier (les maladies chroniques) et dans des contextes spécifiques (la Réunion, l'île Maurice, le Mali, Mayotte, la France métropolitaine…), le potentiel heuristique et la visée transformative des sciences de l’éducation ont déjà contribué utilement à la connaissance et à l’action. Il s’agit aussi de souligner comment ce travail pourrait encore bénéficier de nouvelles ampleurs dans ses dimensions régionale, nationale et internationale, du fait de la poursuite des voies scientifiques sur lesquelles nous nous sommes engagés, y compris à travers plusieurs partenariats (CHU de La Réunion, réseau national UNIRéS, Association Française des Diabétiques, Université Deakin à Melbourne, Australie…). Ce projet scientifique autour de l'éducation thérapeutique et de la littératie en santé s’inscrit dans une perspective de consolidation et de rayonnement des travaux menés dans le laboratoire Icare, 1er laboratoire de recherches en éducation à La Réunion. Interrogés dans l’axe 2 « Savoirs, apprentissages et médiations en contexte », ces travaux sont aussi accueillis et relayés au sein du réseau national UNIRéS, en perspective de nouveaux horizons scientifiques.

À travers un mouvement constructif, dynamique et collaboratif qui va de l’éducation thérapeutique à la littératie en santé, les nouvelles possibilités de mise en dialogue d’épistémologies et de praxéologies a priori irréductibles invitent à revisiter les cadres théoriques mobilisés, les méthodologies, les résultats et leur contextualisation scientifique, ainsi que leur potentiel d’intégration sociale et éthique. Les apports de différentes disciplines (sociologie, anthropologie de la santé et de la communication, didactique, sociolinguistique) s’articulent ici de façon constructive pour éclairer les situations d’apprentissage en éducation thérapeutique, le processus éducatif ainsi que les enjeux actuels en matière de développement de la littératie en santé.

La littératie en santé

Les premiers grands travaux qui mettent en lien la littératie et la santé datent de la fin des années 80 au Canada, mais c’est seulement au cours des années 90 que le concept de «littératie en santé » apparaît dans la littérature scientifique. En lien avec le terme «literacy » mobilisé dans les travaux anglophones, la « littératie » se rapporte aux connaissances fondamentales dans le domaine de la lecture et de l’écriture qui permettent à une personne d’être fonctionnelle en société. Jack Goody (1979, 1986) a souligné à maintes reprises que le développement des nouveaux moyens de communication change les élaborations cognitives et les modalités des apprentissages : la rencontre de l’autre oblige alors à mobiliser des pratiques sociales et langagières de plus en plus diversifiées. L’espace que ces dernières génèrent du point de vue des interactions entre l’oral et l’écrit fortifie la notion de « partage social » dont il est pertinent de souligner la proximité avec celle de littératie (Rispail, 2011). Aborder l’éducation thérapeutique et la littératie en santé de concert, c’est éviter le piège d’une vision mono dont on connaît désormais les limites. Les acquisitions linguistiques, sociales, cognitives des individus sont susceptibles d’exister et de se révéler selon diverses modalités, dans des langues et des registres différents et selon des rapports au corps, à la santé et à la maladie fort différents. La personne malade chronique n’est jamais totalement débutante lorsqu’elle découvre qu’elle est porteuse d’une pathologie chronique et il s’agit moins de découvrir de nouveaux objets que d’apprendre à trouver et à construire ces « nouvelles cohérences » que nous évoquons souvent dans nos travaux. Cela suppose qu’il y ait des passages bien plus que des changements, des transformations et des réinterprétations bien plus que de nouvelles acquisitions. L’idée d’espaces transitionnels prend alors tout son sens.

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), travailler sur la littératie en santé revient à développer les compétences en matière de santé, soit un ensemble d’aptitudes cognitives et sociales qui déterminent la motivation et la capacité des individus à obtenir, comprendre et utiliser des informations d’une façon qui favorise et maintienne une bonne santé. L’enjeu est donc de comprendre, d’accéder et d’utiliser l’information en santé, ce qui comprend bien sûr la maîtrise de la lecture et de l’écriture, mais qui va aussi bien au-delà. S’agissant des pays à ressources limitées, l’OMS a redéfini récemment la littératie en santé en précisant qu’elle se rapporte aux caractéristiques personnelles et aux ressources sociales nécessaires aux individus et aux communautés pour accéder, comprendre, évaluer, utiliser l’information et les services permettant de prendre les décisions sur la santé (0MS, 2015).

En France, nous en sommes aux tout débuts de la mobilisation de ce concept par la santé publique, même si la littératie est déjà travaillée par les sciences de l’éducation depuis plusieurs années. À La Réunion, le concept de littératie en santé a été intégré dans nos travaux d’équipe dès 2010, avec les premières valorisations en 2012 (colloque du CREAD à Rennes, protocoles de la recherche ERMIès & ERMIèS-ethnosocio, publication dans la revue Expressions, conférence invitée de l’ARSI et publication dans la Revue Recherche en Soins Infirmiers). Le concept a été repris en 2013 avec le chapitre publié dans l’ouvrage collectif consacré à la dimension langagière dans l’apprentissage et la formation (Auriac-Slusarczyk, 2013), puis en 2014 avec l’article sur la littératie en santé au Mali dans la revue « Education, Santé, Sociétés » (Balcou-Debussche, 2013).

En décembre 2014, notre équipe partenariale (Icare & CHU) a finalisé la traduction du questionnaire “health Literacy Questionnaire” selon les règles et le processus établis par l’équipe australienne de l'Université Deakin à Melbourne.

Dans le cadre de la recherche ERMIèS-ethnosocio soutenue et financée par l'Institut de Recherche en Santé Publique, l’analyse de 44 entretiens menés auprès de patients diabétiques en 2012 a permis d’identifier 8 variables constitutives de la gestion d’une maladie chronique en contextes pluriels. Ces variables sont réparties en 3 domaines : la gestion de la maladie (l’alimentation, les activités physiques, les traitements, le suivi de la maladie), les savoirs en santé (l’accès aux savoirs, les connaissances), l’expertise, le soutien et le réseau social (les relations avec les professionnels de santé, le soutien en proximité ou à distance). Les entretiens ont aussi permis d’identifier des positionnements et des “rapports à” différents pour chacune de ces variables, si bien que le travail tel qu’il s’est poursuivi a conduit à une grille « qualitative » qui permet d’appréhender les différents « niveaux » de littératie en santé pour chacune des 8 variables. Les résultats sont visibles sous forme “d'étoiles” qui présentent l'intérêt de souligner d'importantes variations inter-individuelles et intra-individuelles.

Ci après, à titre d'exemple, 4 études de cas ou exemples de “portrait-identité” (à regarder après avoir pris connaissance des légendes des portraits et des parcours, ci-dessous) :
Légende des portraits, et commentaires
- Les étoiles mettent en exergue 8 variables constitutives de la gestion “ordinaire” de la maladie chronique.
- Ces étoiles sont construites à partir de la grille qualitative DLS “Diabète Littératie Santé” que nous avons élaborée à partir de l'analyse fine des entretiens des 42 patients, à T0 et à T2.
- Les résultats de 2012 sont indiqués sur les étoiles.
- Les flèches (montantes, descendantes, ou absence de flèche) indiquent l'évolution en 2015, pour chaque variable. - Résultat 1, sur les 42 patients : chez un patient, le “niveau” de littératie en santé n'est pas le même d'une variable à une autre.
- Résultat 2, sur les 42 patients : l'évolution (2012-2015) souligne des “progressions”, des “régressions” et des “stagnations” de la littératie en santé rapportée à chaque variable.
Légende des parcours en santé
- Cette modélisation rend compte de la dynamique entre le parcours de soins et le parcours éducatif.
- La cohérence de ces deux parcours et le travail complémentaire qui s'y exerce favorise a priori le développement de la littératie en santé.
- La mise en lien de nos résultats “DLS” (représentés au milieu) et les résultats quantitatifs obtenus via le questionnaire HLQ s'inscrit dans un travail prometteur de développement des recherches mixtes.

- Adeline, 73 ans, retraitée, niveau d'études primaire, traitement par insuline et ADO

- Germain, 56 ans, sans activité professionnelle, niveau d'études lycée, traitement par ADO

- Raoul, 53 ans, employé, niveau d'études secondaire, traitement par insuline et ADO

- Valentine, 73 ans, retraitée, niveau d'études secondaire, traitement par insuline et ADO

La contextualisation

De plus en plus saisi par les chercheurs dans leurs travaux scientifiques, le concept de « contextualisation » n’en est pas moins devenu un terme aux acceptions parfois fort différentes. Chez les didacticiens, le colloque du Centre de Recherches et de Ressources en Education et Formation (CRREF) de 2011 en Guadeloupe « Contextualisations didactiques : état des lieux, enjeux et perspectives » marque sans aucun doute un tournant dans une identification plus fine des contours du concept. Le colloque de 2001 réunit essentiellement des didacticiens et/ou sociolinguistes qui se centrent sur plusieurs entrées : les études des effets de contexte (avec des comparaisons), la prise en compte des effets de contexte dans les représentations des apprenants, les rapports aux contextes d’enseignement dans les différentes didactiques disciplinaires, les adaptations des didactiques aux contextes socioculturels, les processus de contextualisation didactique, la prise en compte des effets de contexte dans l’enseignement et/ou dans les recherches.

Du côté des sociolinguistes et sociologues de l’éducation, la prise en compte des variables contextuelles dans les modèles d'analyse de la pratique enseignante fait aussi l’objet de plusieurs publications et débats lors des colloques. A minima, il y a lieu de citer les travaux qui ont gravité autour d’impulsions scientifiques nourries par le Centre de Recherches en Education de Nantes (CREN) et le Centre de Recherches en Education, Formation et Insertion (CREFI) à Toulouse.

Selon la posture défendue ici, la question des contextes, de leur prise en compte dans les Situations d'Apprentissage en Education Thérapeutique du Patient (SA-ETP), de leur impact sur les modalités d'enseignement ainsi que sur les acquisitions des apprenants est à la jonction des conditions créées par le formateur en situation et des socialisations antérieures des apprenants qui s’actualisent ou non de ce fait. Les pratiques éducatives sont investies par les variables contextuelles, quelles soient intégrées et gérées en amont et/ou en situation par l’enseignant ou via les politiques éducatives et sanitaires en vigueur. Considérons qu’il existe, a minima, un double mouvement qui engendre une dynamique constante : d’une part, les contextes agissent et interagissent sur les SA-ETP et d’autre part, ils sont à leur tour modifiés par ce qui se passe dans l’espace même de la SA-ETP. La modélisation que nous proposons ici tente de rendre compte de l’existence de différentes sphères contextuelles, en mettant en évidence les liens et les dynamiques constantes qui s’exercent entre ces différents niveaux.

Au cœur de cette modélisation, la SA-ETP réunit des acteurs, formateurs et apprenants, qui ont implicitement pour tâche d’intégrer les éléments constitutifs de ces différentes sphères contextuelles afin de réussir à produire les résultats attendus lors de la Situation d'Apprentissage. La SA-ETP serait donc une résultante, pour partie imprévisible, de plusieurs types de rapports dialectiques entre l'ici et le maintenant, entre le singulier et le collectif, entre la sphère privée et la sphère publique, entre des variables (de santé) modifiables et non modifiables, entre l’être maintenant, l’avoir été auparavant et le devenir après.

La SA-ETP en contexte

Le micro-contexte est représenté par la SA-ETP, selon le cadrage théorique suivant :

- Dans la SA-ETP, les dispositions individuelles des apprenants (de même que celles des formateurs) s’actualisent, se réinterprètent et se transforment plus ou moins selon la configuration sociale proposée par la Situation d'Apprentissage (SA) elle-même.

- En SA-ETP, la combinaison des dispositions individuelles et de ce qu’offre la SA en termes de potentialités nouvelles est repérable à travers deux grands types de pratiques mises en œuvre : les activités cognitives qui se réalisent notamment à travers les pratiques langagières et les activités motrices qui s’exercent dans certaines situations, avec ou sur le corps de l’apprenant.

- La configuration sociale SA-ETP est étroitement liée au dispositif pédagogique et didactique mis en place, au lieu dans lequel se déroule la SA-ETP et aux propriétés des acteurs impliqués (formateur, apprenants).

- Dans la SA-ETP, deux niveaux sont envisagés : 1- le niveau situationnel qui fait référence à la SA elle-même et à la dynamique qui s’élabore entre les savoirs, les apprenants et le formateur, et qui fait « fonctionner » la SA-ETP ; 2- le niveau « contexte ordinaire » qui fait écho aux possibilités offertes ou non en SA-ETP de se référer aux autres contextes pluriels constitutifs de la gestion ordinaire de la maladie (les loisirs, la maison, le travail, le médecin traitant…).

- Pour que la SA-ETP devienne une situation problématisante (pour qu’elle fasse sens pour les apprenants), elle doit pouvoir articuler les dispositions individuelles des apprenants (dont les dispositions mises en sommeil, qui peuvent alors se réveiller) avec des savoirs et des compétences qui sont travaillés dans une perspective critique en vue de leur possible actualisation dans les contextes ordinaires des patients. Pour y parvenir, elle doit solliciter les représentations, les stratégies, les cultures, les intentions, les valeurs et les langages des personnes tout en envisageant aussi la façon dont le corps est pris en compte, y compris à travers la maladie et le parcours de la personne malade.

La modélisation suivante rend compte de ces dynamiques

Plusieurs projets de recherche à l'appui

ERMIES-Ethnosocio

Le dossier « ERMIèS-ethnosocio » fait partie des 6 recherches sélectionnées en 2012 par l’IRESP (Institut de Recherche en Santé Publique), dans le cadre du 1er appel à travaux scientifiques en éducation thérapeutique en France. Dans un contexte de forte prévalence du diabète de type 2 à La Réunion, la recherche mixte propose une investigation sociologique qualitative associée à un essai d’intervention éducative. L'objectif principal est de mettre en relation deux programmes d’intervention éducative structurée ambulatoire de groupe réalisée en proximité, l’un sur le court terme (inférieur à 3 mois), l’autre sur le long terme (deux ans).

La recherche (2012-2015) a déjà permis d’analyser de façon fine les processus d’apprentissage et d’adaptation accompagnant les cycles éducatifs, les processus d’autonomisation et d’appropriation des connaissances et des pratiques de santé, en tenant compte des configurations sociales, des rapports au monde de la santé, et des parcours de soins. Une base de données solide a été construite à partir d’entretiens réalisés auprès de 44 personnes diabétiques de type 2 : ces personnes ont été vues en 2012, nous les revoyons maintenant en 2015 et nous prévoyons les revoir en 2016, à 4 ans. Le travail scientifique réalisé à partir des différents corpus permet de faire valoir des résultats sur les parcours thérapeutiques et leurs combinaisons avec les parcours éducatifs en santé.

En matière de littératie en santé, la recherche ERMIèS-ethnosocio a permis de valider une grille qualitative d’analyse des compétences des personnes malades chroniques dans plusieurs domaines : capacité à comprendre le fonctionnement des professionnels de santé, à mener des interactions avec eux, à prendre des décisions en tenant compte des contextes qui sont les leurs. Le travail qualitatif se combine utilement aux approches quantitatives qui ont déjà été mobilisées dans de nombreux pays, notamment autour du “Health Literacy Questionnaire”.

Une modélisation sous forme “d'étoiles” permet désormais de mettre en dynamique les 8 variables identifiées dans la gestion du diabète de type 2 en contexte ordinaire, avec les rapports que chaque personne entretient à ces variables. Cette modélisation permet surtout de voir les évolutions dans le temps et d'identifier les points sur lesquels la personne pourrait travailler. 8 exemples de patients (aux prénoms fictifs) sont présentés ici : (lien vers le Rubik's cube). Le 9ème peut être toute personne qui souhaite obtenir, à son tour, son “étoile”.

Cette modélisation ouvre de nouvelles perspectives de travail : - avec les patients, - avec les professionnels de santé.

Projet financé par l’IRESP (Institut de Recherche en Santé Publique), dans le cadre du 1er appel à travaux scientifiques en éducation thérapeutique en France

DiabéTIC

DiabéTIC est un projet e-santé réalisé en partenariat avec l’Université de la Réunion (deux laboratoires), le CHU de la Réunion, et une société de développement d’applications sur téléphone mobile. Le travail en partenariat vise à réaliser une application pour téléphone mobile, associée à une série d’accessoires, en lien avec un portail web hautement sécurisé, qui doit permettre d’enrichir le dossier patient médicalisé. L’outil, ergonomique et convivial, doit participer largement à l’éducation du patient et à la mise en place de pratiques adaptées à la maladie chronique. Dans cette recherche, les scénarios d’usage sont supposés tenir compte des usages anticipés des concepteurs et des usages anticipés des utilisateurs potentiel du dispositif. Ainsi, dès la phase du design de l’outil, nous avons cherché à faire valoir l’idée que le processus d’usage s’effectue en amont, à travers une nécessaire négociation entre les différents acteurs de la recherche. Il s’agissait de rendre compte de l’intérêt d’un travail en interdisciplinarité dans un projet où tout acteur devait trouver sa place à chaque étape de la conception, en évitant de cloisonner les rôles. En effet on imagine souvent le rôle des chercheurs en sciences humaines et sociales se limitant à l’analyse a posteriori des usages, alors que leurs compétences peuvent être mobilisées pour penser le dispositif technique comme un dispositif social, c’est-à-dire en termes d’appropriations dans des contextes sociaux particuliers.

Le projet Diabétic a permis d'étudier plusieurs questions. Dans quelles sphères sociales la présence de l’outil (le smartphone et l’application) transforme-t-elle les rapports aux savoirs et les modalités de gestion de la maladie chronique ? La présence de l’outil a-t-elle des incidences sur la façon dont le malade chronique comprend les phénomènes et évolue dans certaines sphères ? Quelles passerelles entre les situations d’apprentissage développées en présentiel et avec des supports papier à l’appui, et un travail éducatif sur samrtphone ? Une communication allant dans ce sens a été présentée au congrès de la Société d’Education Thérapeutique Européenne, en juin 2014 à Paris. Un article est en cours d'expertise.

Projet financé par le Ministère de la santé, dans le cadre des appels à projets innovants en E-Santé

COPEMAY

Le projet de recherche ethnosociologique COPEMAY a permis d'analyser l’évolution des pratiques de personnes diabétiques et à risques cardiovasculaires bénéficiant d’un cycle de situations éducatives. La recherche a apporté des éléments de connaissance sur les conditions de mise en place d’une prise en charge éducative des personnes obèses ou diabétiques, en tenant compte d’un contexte local (Mayotte) qui présente un certain nombre de particularités : faible représentation des médecins (dont les spécialistes), parcours thérapeutiques pluriels, fragilité du contexte social et du tissu économique, part importante de la population issue de l’immigration, mutations sociales rapides et changements importants dans les modes de vie (alimentation, déplacements). Le projet a permis d’analyser le processus éducatif et préventif mis en place ainsi que les modifications observées sur 9 mois et liées à la prise en charge de personnes obèses présentant un diabète ou à risque.

Les résultats de COPEMAY permettent de mettre en relation les deux grands temps de l’investigation : avant et après l’intervention éducative. Avant l’intervention éducative, les personnes présentant un diabète veulent toutes savoir si la maladie est curable ou incurable. Elles ne font pas de différence entre le diabète de type 1 et le diabète de type 2. Elles observent un grand respect des traitements et le plus souvent, une grande régularité. La confiance dans le médecin qui gère la maladie est forte, mais la relation entre le médecin et le malade n’est pas satisfaisante. La gestion de la maladie passe essentiellement par le traitement et le respect des prescriptions. Après l’intervention éducative, les personnes inclues dans la recherche disent qu’elles ont beaucoup appris pendant les séances. Les analyses montrent aussi que toutes les personnes tirent profit des séances, quel que soit leur profil sociodémographique. Elles se disent se sentir capables de mieux gérer leur maladie seules, et ont envie de devenir formatrices / formateurs, à leur tour. Les apports de connaissances s’intègrent sans conflits spécifiques dans les univers de référence des personnes malades, mais d’importants problèmes persistent au-delà de la maladie elle-même : coût des aliments et difficultés à varier les produits alimentaires, pas de travail, tensions dans les couples. On voit ainsi que les propositions de compréhension fine des pratiques des individus à risque ou touchés par la maladie chronique vont bien au-delà des pratiques habituelles de recherche dans le champ de la santé, car elles investissent le champ des pratiques ordinaires des individus, ce qui est encore peu exploré. Les publications suivantes sont en lien direct avec cette recherche :

Balcou-Debussche, M., Rastami, J. Ramlati, A., Said, M., Solet, J.-L., Debussche, X. (2012). Développer l’éducation thérapeutique du patient à Mayotte en tenant compte de l’hétérogénéité des personnes et du contexte social. Premiers enseignements à partir des données récoltées auprès de personnes diabétiques ou obèses. Médecine des maladies Métaboliques, 6(6), 525-529. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1957255712704741 c.els-cdn.com/S1957255712704741/

Balcou-Debussche, M. (2013). Inscription sociale de l’ETP. Hétérogénéité et vulnérabilité des personnes. Analyse de résultats obtenus en contexte pluriel, à Mayotte. Education Thérapeutique du Patient / Therapeutic Patient Education, 5(1), 113-121. http://www.etp-journal.org/articles/tpe/abs/2013/01/tpe120016/tpe120016.html

Texte auteur disponible sur HAL : http://hal.univ-reunion.fr/hal-01229605/document

Projet financé par le Ministère des Outre-mer

OPTIRICE

La recherche OPTIRICE (OPTImiser les qualités nutritionnelles du Riz et promouvoir sa Consommation par l’Education en population générale et auprès des malades chroniques) a permis de mener des travaux pluridisciplinaires sur les pratiques alimentaires réunionnaises liées au riz, en relation étroite avec une perspective d’amélioration de la santé de la population générale et des malades chroniques. Le travail s'est construit à travers trois axes complémentaires : ⇨ Répertorier les usages et les perceptions sur le riz à La Réunion (Sciences humaines et sociales). ⇨ Etudier les effets métaboliques des types, modes de préparation et de consommation du riz (CHU Réunion). ⇨ Développer, avec accompagnement éducatif et préventif, des riz présentant des qualités nutritionnelles adaptées dans le contexte de la forte prévalence de l’obésité et du diabète à La Réunion, à Maurice et dans l’océan Indien (Sciences humaines et sociales, CHU et société SOBORIZ).

Plutôt que d’envisager des études nutritionnelles de grande envergure et de chercher ensuite à convaincre la population réunionnaise des bénéfices de telle ou telle variété de riz (ou façon de le cuisiner ou de l’associer à d’autres aliments) sur la santé, nous avons construit le projet en inversant la réflexion ainsi : en étudiant en premier lieu les pratiques sociales et culturelles de la population réunionnaise dans ses rapports avec le riz (achat, stockage, préparation, consommation, déchets…), nous avons identifié les pratiques sur lesquelles il devient possible de poursuivre les études nutritionnelles. En matière d’éducation, nous disposons désormais de plusieurs éléments de connaissance utiles pour améliorer les pratiques alimentaires tout en étant respectueux des valeurs, des goûts et des habitudes de la population.

La recherche a donné lieu à plusieurs types de valorisation, dont 4 films courts et une publication :

Balcou-Debussche, M. (2015). D’un nuancier alimentaire à un nuancier éducatif. Education, Santé, Sociétés, 1(2), 161-176. https://books.google.fr/books?id=Cy6yCAAAQBAJ&pg=PA161&lpg=PA161&dq=d'un+nuancier+alimentaire+à+un+nuancier+éducatif&source=bl&ots=lQSOTp-hqG&sig=aGf0Y9QHcorB_m_EAsoQPY6stG8&hl=en&sa=X&ved=0ahUKEwjSzdiZsY_OAhVBcBoKHWLADDcQ6AEIIzAB#v=onepage&q=d'un%20nuancier%20alimentaire%20à%20un%20nuancier%20éducatif&f=false

Projet financé par le Ministère des Outre-mer

Publications

Ouvrages et chapitres d'ouvrages

Balcou-Debussche, M. (2016). De l’éducation thérapeutique à la littératie en santé. Problématisation socio-anthropologique d’objets didactiques contextualisés. Habilitation à Diriger les Recherches soutenue le 8 décembre 2015 à l’Université Paris-Sorbonne, Université de La Réunion. Paris : Editions des archives contemporaines. Pour feuilleter l'ouvrage en ligne : https://books.google.com/books?id=rhw-DQAAQBAJ&lpg=PP1&dq=inauthor%3A%22Maryvette%20Balcou-Debussche%22&hl=fr&pg=PP1#v=onepage&q&f=false

Balcou-Debussche, M. (2016). Intervenir auprès des malades chroniques : quels dialogues avec les professionnels de santé ? In L. Pourchez (Ed.), Quand les professionnels de la santé et des sciences sociales se rencontrent. Paris: Editions des Archives Contemporaines. Pour feuilleter l'ouvrage en ligne : https://books.google.com/books?id=GbW3DQAAQBAJ&lpg=PP1&hl=fr&pg=PP1#v=onepage&q&f=false

Balcou-Debussche, M. (2013). La littératie en santé : parler, comprendre, décider… In E. Auriac-Slusarczyk (Ed.), Apprendre et former : la dimension langagière (pp. 59-79). Clermont-Ferrand : Presses Universitaires de l’Université Blaise Pascal. http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100250110&fa=sommaire

Balcou-Debussche M. (2010). Une approche ethnosociologique de l’éducation thérapeutique du patient dans le diabète de type 2. In: Foucaud J, Bury J, Balcou-Debussche M, Eymard C, editors. Éducation thérapeutique du patient Modèles, pratiques et évaluation. Paris : INPES; pp. 75-89.http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1302.pdf

Balcou-Debussche M. (2010). Manger et se soigner, entre manques et excès. In: Wolff E, Watin M, editors. La Réunion : une société en mutation. Paris: Anthropos-Economica.http://www.economica.fr/livre-la-reunion-une-societe-en-mutation-univers-creoles-7-wolff-eliane-michel-watin,fr,4,9782717854039.cfm Texte auteur sur HAL : http://hal.univ-reunion.fr/hal-01226686/document

Balcou-Debussche, M. (2006). L’éducation des maladies chroniques. Une approche ethnosociologique. Paris: Éditions des archives contemporaines. http://archivescontemporaines.com/index.asp?menuEx=980&idEx=308 Pour feuilleter l'ouvrage en ligne : https://books.google.fr/books?id=EvyopVBa0fwC&printsec=frontcover&dq=L'éducation+des+malades+chroniques&cd=1#v=onepage&q&f=false

Balcou-Debussche, M. (2004). Écriture et formation professionnelle. L'exemple des formations de la santé. Lille : Presses Universitaires du Septentrion, Collection Éducation et didactiques. Acquisition et transmission des savoirs. 264 p. Pour feuilleter l'ouvrage en ligne : https://books.google.fr/books?id=eYpCyXlLsMcC&pg=PA244&lpg=PA244&dq=#v=onepage&q&f=false

Articles

Balcou-Debussche, M. (2016). Interroger la littératie en santé en perspective de transformations individuelles et sociales. Analyse de l’évolution de 42 personnes diabétiques sur trois ans. Recherches & Educations, n° 16, pp. 73-86. Article accessible ici : https://rechercheseducations.revues.org/3240

Balcou-Debussche M.(2016). Des séances en présentiez à un travail sur smartphone : quels enjeux ? Education thérapeutique du patient/Therapeutic Patient Education. 8(2). https://www.etp-journal.org/articles/tpe/pdf/2016/02/tpe160003.pdf

Balcou-Debussche M.(2014). De l'intérêt de questionner les dimensions didactiques, organisationnelles et sociales en ETP… Résultats de recherches à La Réunion et à Mayotte. In D. Berger & al., Education à la santé et complexité : recherches, formations, pratiques. Paris : MGEN / UNIRéS de_l_interet_de_questionner-mbd.pdf

Balcou-Debussche M. (2013). Inscription sociale de l’ETP, hétérogénéité et vulnérabilité des personnes. Analyse de résultats obtenus en contexte pluriel, à Mayotte. Education thérapeutique du patient/Therapeutic Patient Education. 5(1), 113-121. http://www.etp-journal.org/articles/tpe/abs/2013/01/tpe120016/tpe120016.html Texte auteur disponible sur HAL : http://hal.univ-reunion.fr/hal-01229605/document

Balcou-Debussche M., Rastami J., Ramlati A., Said M., Solet J.L., Debussche X. (2013). Développer l’éducation thérapeutique du patient à Mayotte en tenant compte de l’hétérogénéité des personnes et du contexte social. Premiers enseignements à partir des données récoltées auprès de personnes diabétiques ou obèses, Médecine des maladies Métaboliques, 6(6), 525-529. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1957255712704741

Balcou-Debussche M. (2012). L’éducation thérapeutique : entre savoirs complexes, formateurs, apprenants hétérogènes et contextes pluriels. In Recherche en soins infirmiers, n° 110, pp. 45-59. http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RSI_110_0045

Debussche X, Colin F, Fianu A, Balcou-Debussche M, Fouet-Rosiers I, Koleck M, et al. (2012). Structured self-management education maintained over two years at the community level in insufficiently controlled type 2 diabetes patients: the ERMIES multicentre randomised trial in Reunion Island. Cardiovascular Diabetology ; 91(11). http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22856504

Balcou-Debussche, M. & Debussche, X. (2009). Hospitalisation for type 2 diabetes : the effects of the suspension of reality on patients' subsequent management of their condition. Qualitative Health Research, 19(7), 1100- 1115. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19638603

Balcou-Debussche, M. & Debussche, X. (2008). Type 2 diabetes patient education in Reunion Island : Perceptions and needs of professionals in advance of the initiation of a primary care management network. Diabetes & Metabolism, 34(4), 375-381.http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18635386

Debussche X, Balcou-Debussche M. (2005). Une action de formation en éducation du patient centrée sur des situations d’apprentissage en groupe : l’expérience du Diplôme Universitaire de la Réunion. Éducation du Patient et Enjeux de Santé ; 23 : 63-68. http://www.educationdupatient.be/cep/pages/epes/EPES_2005_2.htm

Communications dans le cadre de colloques et séminaires

Balcou-Debussche, M. Debussche, X. (2016). Approche qualitative de la gestion du diabète de type 2 : une modélisation simple et accessible pour les soignants et les patients, Congrès SFD médical, Lyon, mars 2016, poster n° 124548. https://www.researchgate.net/publication/299456063_Poster-Gestion_diabete_de_type_2_Approche_qualitative

Debussche, X., Balcou-Debussche, M. Osborne, R. (2016). La littératie en santé : un outil pour une meilleure accessibilité dans le diabète de type 2. Congrès SFD médical, Lyon, mars 2016, poster n° CA-090. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1262363616302245

Balcou-Debussche, M. (2015). Interroger ensemble l’éducation thérapeutique du patient et la littératie en santé. Biennale « Coopérer ? ». Symposium Education Formation et Santé organisé par J. Descarpentries. Paris, CNAM, 30 juin-3 juillet 2015. http://labiennale.cnam.fr/session-de-la-journee-complete-de-jeudi-2-juillet-720701.kjsp

Balcou-Debussche, M. (2015). De l’éducation thérapeutique… à la littératie en santé. 1ère rencontre Edutherun, Université-ESPé et URPS infirmiers. La Saline / Réunion, 18-19 juin 2015.http://unires-edusante.fr/education-therapeutique-du-patient-a-la-reunion/#more-5068

Robin, E., Balcou-Debussche, M. (2015). Une expérience de recherche collaborative dans le 1er LéA (Lieu d’éducation Associé) en éducation thérapeutique du Patient (ETP). La Saline, Séminaire Edutherun, 18-19 juin 2015. http://unires-edusante.fr/education-therapeutique-du-patient-a-la-reunion/#more-5068

Balcou-Debussche, M., Ballet, D., Belarbre, J., Authier, D., Debussche, X. (2015). Développer la littératie en santé dans le cadre de l’éducation thérapeutique. Les apports de la recherche ERMIèS-ethnosocio. Colloque, Former au monde de demain, Clermont-Ferrand, 2 & 3 avril 2015, ESPé Clermont-Auvergne. http://www.cge-news.com/contenus//1249/cms_pc/fichier/1254/150319124019_programme_colloque-former-au-monde-demain.pdf

Balcou-Debussche, M., Ballet, D., Belarbre, J., Authier, D., Debussche, X. (2015). Parcours éducatifs et gestion de la maladie chez des personnes diabétiques de type 2 insuffisamment équilibrées : la recherche mixte ERMIèS. Congrès de la Société Francophone du Diabète, Bordeaux, 24-27 mars 2015. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1262363615301944

Balcou-Debussche, M., Belarbre, J., Ballet, D., Authier, D., Debussche, X. (2015). Développer la littératie en santé lors des séances d’ETP. Analyse de séances d’ETP dans le cadre de la recherche ERMIèS-ethnosocio. Colloque international sur la recherche en Education Thérapeutique du Patient organisé par l’IReSP, Paris, 29 janvier 2015. http://www.iresp.net/files/2015/02/Balcou-Debussche-Authier-ETP-IReSP-2015.pdf http://www.polynome-even.fr/colloque-iresp-etp

Balcou-Debussche M., (juin, 2014), Développer la littératie en santé et en ETP: du support papier au smartphone. Communication présentée au 5e congrès de la SETE, Paris, France.http://www.etp-journal.org/articles/tpe/pdf/2015/01/tpe150006-s.pdf

Balcou-Debussche M., (avril, 2014), Prendre en compte les contextes dans les interventions éducatives…mais aussi dans la recherche. Communication présentée au 1er colloque international ICARE, Ile de la Réunion. Récupéré du site : http://hal.univ-reunion.fr/hal-01229316

Balcou-Debussche M., (avril, 2014), Contextes culturels et sociaux et variabilité des dispositifs d'ETP dans le cadre des maladies chroniques : quelles situations d’apprentissage ? Participation au Séminaire interdisciplinaire « Sciences Sociales et santé », Nancy, France. http://www.sante-pub.u-nancy.fr/esp/uploads/Actualité/SeminaireIRe_SaPETP20144_22.04.14-1.pdf

Balcou-Debussche M., Ballet D., Belarbre J., (avril, 2014), Prendre en compte la diversité des pratiques sociales dans les interventions éducatives en santé. Communication présentée au 1er colloque international ICARE, Ile de la Réunion. http://hal.univ-reunion.fr/hal-01229319

Balcou-Debussche, M., Debussche, X. (2014). Essai Randomisé Multicentrique d’Intervention Éducative Structurée (ERMIES) ambulatoire dans le diabète de type 2 insuffisamment contrôlé à la Réunion : Recherche ethnosociologique associée. Séminaire méthodologique de l’appel à projets 2012, Education Thérapeutique du Patient, organisé par l’IReSP, Paris, 6 février 2014. https://hal.univ-brest.fr/LCF/hal-01229309

Balcou-Debussche, M., Grondin, R., Robin, E. (2014). Appropriations en contextes complexes et appropriations par les savoirs à l’Ile de La Réunion. Bilans et perspectives 2014. 4ème rencontre nationale des LéA, IFé, Lyon, 21 mai 2014. http://ife.ens-lyon.fr/lea/le-reseau/depot-posters-lea/lea1314_Poster%20ndeg35_Lea%20Reunion.pdf/view?searchterm=balcou

Balcou-Debussche, M., Ballet, D., Belarbre, J., Debussche, X. (2014). Complexité de la gestion de la maladie chez des personnes diabétiques insuffisamment équilibrées : la recherche ERMIèS-ethnosocio. 1er congrès de Recherche en santé publique de l’Océan Indien, Transition épidémiologique et sanitaire, Saint-Paul / Réunion, 12-13 novembre 2014 https://rsp2014.sciencesconf.org http://hal.univ-reunion.fr/hal-01229310

Balcou-Debussche, M. (2013). Les nids d’apprentissage : une réponse intégrative face à l’explosion des maladies chroniques. Congrès international IUHPE, Pattaya, 28 août 2013. http://hal.univ-reunion.fr/hal-01226956

Balcou-Debussche, M. (2012). Atouts et limites d’interventions éducatives en faveur de la santé des personnes, à La Réunion et à Mayotte. 2nde journée régionale Société, Santé, Education. Promotion de la santé et inégalités sociales, Saint-Denis de La Réunion, 12 juin 2012.http://espe.univ-reunion.fr/?id=4489

Balcou-Debussche, M. (2011). La littératie en santé : dispositifs et situations d'apprentissage. 1ère journée régionales Société, Santé, Education. Approche interdisciplinaire des inégalités sociales de santé à La Réunion. Université-IUFM de La Réunion, 21 juin 2011. http://espe.univ-reunion.fr/?id=4490

Publications didactiques

Balcou-Debussche M. Nids d'Apprentissages [Learning Nests]. Collection EPMC (Education Prévention des Maladies Chroniques). Paris: Editions des Archives Contemporaines. http://www.archivescontemporaines.com/#

Réseaux et partenaires

En France hexagonale :

Institut de Recherche en Santé Publique www.iresp.net

Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé / Santé Publique France http://www.santepubliquefrance.fr

Réseau des Universités pour l’Education à la Santé www.unires-edusante.fr

L'association Française des Diabétiques : http://www.afd.asso.fr

La CARSAT Nord-Picardie, notamment à travers le DUEP : https://www.carsat-nordpicardie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=8&Itemid=17

L'université de Bretagne Occidentale, notamment à travers le DU Education du patient : http://formations.univ-brest.fr/fiche/FR_RNE_0290346U_PROG20129/presentation

Dans l'Océan Indien :

Le laboratoire Icare (Institut Coopératif Austral de Recherche en Education)à l'Université-ESPé de la Réunion : http://icare.univ-reunion.fr/laboratoire-icare/

Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education de la Réunion http://espe.univ-reunion.fr

Centre Hospitalier Universitaire de la Réunion http://www.chu-reunion.fr

Agence Régionale de Santé Océan Indien www.ars.ocean-indien.sante.fr

Le réseau ReDiab-Ylang à Mayotte : http://www.reseaux-sante-mayotte.fr/rediab

Le réseau de santé RéUCARE, à La Réunion : http://www.reucare.org

L'Institut Régional de formation en ergothérapie de La Réunion : http://www.asfa.re/accueil.php?centre=irfe&m=1&sm=1

A l'étranger :

L'ONG Santé Diabète, au Mali et en France : http://www.santediabete.org/en/

L'ONG APSA International à Maurice et au Burundi : http://apsa.mu

La Chaire de recherche du Canada sur l'intervention éducative : http://www.usherbrooke.ca/crcie/fr/chaire/

L'université Deakin à Melbourne, Australie (Pr. Osborne) : http://www.deakin.edu.au/profiles/richard-osborne

recherche.txt · Dernière modification: 2017/11/08 00:33 par maryvette

Bitnami